Le constructeur nippon a préféré opter pour un dessin rappelant d’assez près l’ancienne mouture.  C’est peut-être de l’avant que les changements sont les plus marqués. Ne serait-ce que par ses nouveaux phares, presque sur deux étages, mais joints au niveau de la calandre pour former une sorte de boomerang . Cette dernière s’est agrandie mais on y retrouve la barrette chromée en forme de V l’entourant sur la partie basse, plus grande elle aussi. Les extracteurs d’air sont désormais placés à la verticale et de forme triangulaire affinant le trait. Le capot est plus lisse, moins nervuré et descend moins bas qu’auparavant.

De profil, on remarque que les courbes lisses ont laissé place aux arêtes saillantes. C’est surtout visible en observant le véhicule de 3/4 arrière. Là où, précédemment, une ligne courbe venait faire la jonction entre les feux et la poignée de porte arrière, c’est aujourd’hui un pli de caisse prononcé formant un demi-carré sur l’aile arrière.

 Avec ses dimensions accrues (+3,5 cm en longueur, +1 cm en hauteur et +3,2 cm en largeur) et un empattement plus long de 2 cm, le nouveau devrait être plus accueillant, dixit Nissan.  La marque japonaise annonce un espace aux jambes en augmentation de 2,8 cm, un meilleure garde au toit (+1,5 cm)

À l’intérieur, impossible de confondre le nouveau Qashqai avec l’ancien.

Lorem ipsum dolor sit amet, at mei dolore tritani repudiandae. In his nemore temporibus consequuntur, vim ad prima vivendum consetetur. Viderer feugiat at pro, mea aperiam

 C’est simple, tout change. Instrumentation numérique (12,3’’), écran tactile (9’’) placé en hauteur, affichage tête-haute (10,8’’), la présentation fait un bond en avant

 Un coffre plus spacieux de 74 litres (504 dm3 annoncé)